30 jours green : Acheter de seconde main c’est bon pour notre porte-monnaie et pour la planète.

Réutiliser un objet c’est éviter un déchet. Cela permet aussi de ne pas acheter un nouvel objet et ainsi de faire de sacrées économies en matières premières (eau, pétrole, bois).

Pour vendre ses vêtements ou faire de belles trouvailles 

Vinted est la plateforme la plus connue pour vendre et acheter des vêtements de seconde main. Le choix est presque infini et vous êtes presque sûre de toujours y trouver votre bonheur.

L’inconvénient : il est parfois difficile de dénicher la perle rare parmi les milliers de vêtements proposés de qualité et de style très différents.

Pour les vêtements de grande marque ou de luxe il existe des plateformes spécialisées comme Vestiaire Collective. Ces plateformes contrôlent les produits avant de les envoyer, contrairement aux sites de vente d’occasion classiques.

L’inconvénient : Les plateformes prennent une commission importante donc les prix sont plutôt élevés.

Pour acheter des meubles d’occasion 

Emmaüs permet de dénicher des trésors à petits prix. On y déniche des meubles pas très cher où pièces anciennes et pièces plus modernes se côtoient. Pour apporter une petite touche de modernité à certaines pièces vous pouvez les customiser.

LeBonCoin, bien que très connu, est toujours un must have pour faire de très bonnes affaires près de chez soi. On y trouve des objets de tous les styles à tous les prix et le moteur de recherche présent sur la plateforme permet de chercher rapidement les objets.

Les magasins d’usine permettent aussi de faire des économies substantielles. On y trouve des modèles d’exposition et des fins de série des anciennes collections avec des réductions d’environ 30% par rapport au prix public. On trouve ces magasins la plupart du temps en périphérie des villes de province.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés