Konjac : ses vertus de l'assiette à la peau

Plante venue d’Asie, le konjac est un aliment minceur mais aussi un formidable accessoire beauté. Sous forme d’éponge, il exfolie en douceur les peaux même les plus sensibles. Zoom sur cette plante aux multiples vertus.

Le konjac dans l’alimentation

Le konjac est une plante de la famille des aracées consommée en Asie depuis plus de 2000 ans. Il se présente sous la forme d’un gros tubercule qui est réduit en fine poudre planche servant à la fabrication de vermicelles par exemple.

Le konjac possède la particularité de pouvoir absorber jusqu’à 100 fois son volume en eau. C’est cette caractéristique qui l’a rendu très populaire puisqu’il est devenu l’allié des régimes minceur.

De part ses qualités absorbantes il permet de piéger les graisses et les sucres de notre alimentation. De plus avec 3kcal pour 100g c’est comme si on ne mangeait rien du tout.

Très riche en fibres (64g pour 100g), le konjac est surtout utilisé en Asie pour se détoxifier et accélérer le transit. Il permet aussi de rééquilibrer notre flore intestinale.

En Europe le konjac est surtout utilisé comme coupe faim, puisqu’il remplit l’estomac tout en n’apportant que très peu de calories. Il aiderait aussi à stabiliser la glycémie ainsi que le niveau de cholestérol.

Sans trop de goût et avec une texture un peu élastique ce n’est pas forcément l’aliment le plus savoureux qui existe. D’où l’important de cuisiner les nouilles de konjac. Avant de les préparer il est conseiller de les rincer, de les ébouillanter pendant une minute puis de les rincer à nouveau.

Le konjac n’apportant ni vitamines ni minéraux, il ne doit pas être consommé trop souvent sous peine de carence.  

Le konjac en cosmétique

C’est la racine de konjac broyée et transformée en poudre mélangée à de l’eau, qui, une fois moulée se transforme en éponge konjac qu’on trouve dans le commerce.

L’éponge de konjac doit être imbibé d’eau (sans cela elle se transforme en véritable papier de verre) avant de pouvoir être utilisée pour se nettoyer le visage.

L’éponge konjac peut être utilisée avec n’importe quel nettoyant. Elle va permettre de nettoyer plus en profondeur la peau sans l’agresser. Contrairement à d’autres méthodes d’exfoliations elle peut être utilisée même par les peaux les plus sensibles. Preuve de sa douceur, elle est utilisée en Asie pour la toilette des bébés.

Il est recommandé de faire des petits mouvements circulaires durant 1 à 1min 30. L’éponge konjac peut être utilisée sur le visage mais aussi sur le corps. Il est important de bien rincer son éponge après utilisation et de l’accrocher afin de la faire sécher pour éviter le développement des bactéries.

Il est recommandé de changer d’éponge tous les 3 mois et la bonne nouvelle c’est qu’elle est entièrement biodégradable et peut être compostée. Elle est donc totalement zéro déchet.  

Attention, toutes les éponges konjac ne se valent pas. Méfiez-vous des éponges konjac vendues à trop bas prix qui sont susceptibles ne pas contenir que du konjac mais aussi d’autres ingrédients potentiellement allergènes ou toxiques pour notre organisme et pour la planète. De plus une éponge konjac de mauvaise qualité aura tendance à assez mal tenir dans le temps. 

Notre éponge coup de cœur : l’éponge konjac Clémence et Vivien

On est ultra fan des baumes et savons de cette superbe marque alors on ne se voyait pas vous proposer autre chose que leur éponge konjac 100% naturelle et végétale et fabriquée en France. Sa durée de vie est de 3 à 4 mois.

Pour découvrir l’éponge konjac Clémence et Vivien c’est par ici.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés