La routine bien-être au naturel d'Aurore

mademoiselle grenadine

Peux-tu te décrire en quelques mots ?

Je m’appelle Aurore, j’ai 28 ans, j’habite en région parisienne et j’ai créé le blog Mademoiselle Grenadine en août 2016. Un moyen de partager mes découvertes, des recettes et des astuces greens pour un monde meilleur.

L’écologie, les problèmes environnementaux et de santé publique sont des sujets qui me tiennent vraiment à cœur. Nous sommes dans un monde dans lequel l’humain et le vivant ne sont plus une priorité. La croissance, le profit, l’individualisme ont pris le pas sur tout le reste, c’est alarmant !

Ta petite routine du soir ?

Je suis adepte de la slow cosmétique. Le soir, je pratique le layering. Je commence par un démaquillage à l’huile végétale puis je nettoie ma peau avec un savon saponifiés à froid (que je fais moi-même ou qui proviennent de savonneries engagées). Ensuite, un petit coup d’hydrolat. En ce moment j’utilise celui d’immortelle corse, idéale pour les peaux à imperfections et autant dire que j’en ai à la pelle depuis mon arrêt de la pilule. J’applique ensuite du gel d’aloe vera et je termine avec une huile végétale de noisette. Je module les produits que j’utilise en fonction de mes envies et besoins.

Le geste bien-être dont tu ne pourrais plus te passer ?

Difficile de choisir ! Mais, je dirais, le brossage à sec (ou brossage lymphatique). C’est une technique qui consiste à se brosser le corps, suivant un certain sens pour mieux faire circuler la lymphe et éliminer les toxines. Il a de multiples bien faits comme réduire les problèmes de peau, aider la circulation, stimuler le système immunitaire, réduire la cellulite etc. Le brossage procure une sensation agréable, on se sent plus léger après s’être brossé. 10 minutes par jour suffisent. 

Quels sont tes conseils pour une alimentation saine au quotidien ?

Dans un premier temps, je fais tout maison. C’est le meilleur moyen de pouvoir contrôler ce qu’il y a dans mon assiette, et de dire adieu aux additifs, édulcorants, sucres cachés et compagnie

Mon alimentation est hypotoxique (alimentation qui permet de réduire l’inflammation du corps), je ne consomme plus de gluten. Aussi, j’ai arrêté le sucre simple il y a bientôt 2 ans. Je m’autorise toutefois jusqu’à 2 fruits par jour et de temps en temps des préparations à base de xylitol ou stevia qui apportent un pouvoir sucrant mais qui n’en est pas.

Je mange le plus de légumes possible. J’ajoute systématiquement à mes assiettes, de bonnes huiles végétales vierges et pressées à froid, des graines germées, des épices pour faire le plein de vitamines.

Je me fournit en produits bio (ou agriculture raisonnée), via le réseau La ruche qui dit oui, qui mets en avant des producteurs locaux. Chaque semaine, je récupère mes paniers et les saveurs sont vraiment au rendez-vous. Elles n’ont rien à envier à celles du commerce.

La santé se trouve dans l’assiette. Je pense que tout ça a contribué à améliorer mon état de santé bien diminué à cause de ma maladie de Lyme chronique.

Fais-tu du sport ?

Je me mets doucement au yoga en suivant la chaine d’Ariane Yoga coaching. Je prends mon temps et y vais à mon rythme. Un challenge pour mon corps douloureux et ma petite endurance.

As-tu des lectures inspirantes à nous conseiller ?

Inspirantes, je ne sais pas, mais bouleversantes oui. Les livres de Pablo Servigne au sujet de la collapsologie ont complètement réformés ma façon de voir l’avenir et de vivre au quotidien.

La collapsologie est l’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder. Elle se base sur la raison, l’intuition et sur des travaux scientifiques reconnus.

En regardant en arrière, on s’aperçoit que des civilisations se sont déjà effondrées : les mayas, les vikings, les romains etc. Plus une société a des inégalités, plus elle va s’effondrer radicalement. Mais l’effondrement est déjà en marche : celui de notre biodiversité, des oiseaux, des insectes etc.

Le livre « Comment tout peut s’effondrer » a marqué un tournant dans ma prise de conscience et « une autre fin du monde est possible » m’a permis de me poser des questions pour réinventer demain. Je crois que très peu de gens perçoivent véritablement l’immense enjeu et la gravité de la situation.

Je recommande vivement ces deux livres et à chacun de se faire son avis.

Quels sont les petits bonheurs qui illuminent tes journées ?  

Je ne veux pas que ma maladie me définisse mais elle fait partie de moi et je subis son poids quotidien. Je vois désormais la vie différemment.

Je me suis ouverte au monde qui m’entoure.

Je prends le temps de sentir le parfum des fleurs, de m’en délecter, saisir la complexité et la douceur de ses notes.

Je prends conscience de la chance que j’ai d’avoir des yeux pour pouvoir voir le monde, ses magnifiques paysages, de pouvoir voir ceux que j’aime, la beauté des architectures, lire des livres qui résonnent à mon cœur.

J’écoute consciencieusement le chant des oiseaux, le bruit du vent dans les arbres, les douces mélodies de la nature qui nous entoure.

Je m’intéresse à des sujets qui me paraissaient si futiles avant. Je me plais à réfléchir à des questions de société, d’humanité.

La tristesse, la souffrance nous font voir, entendre, sentir mille choses, délicates ou puissantes, que je ne pouvais percevoir avant. J’essaye maintenant d’apprécier chaque instant à sa juste valeur.

 

Vous pouvez retrouver Aurore sur Instagram ou sur son blog Mademoiselle Grenadine 

 

1 commentaire

Merci beaucoup Flore pour cette mise en lumière :)
Longue vie aux Belles Herbes.
Je t’embrasse ! 😘

Mademoiselle Grenadine 05 mars 2019

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés