Les céréales anciennes : des petites graines pleines de bienfaits

Les céréales anciennes, aux bienfaits nutritionnels plus nombreux que ceux des céréales classiques, reviennent en force ces derniers temps. On les trouve de plus en plus facilement dans les magasins bio et même dans les supermarchés.

Zoom sur 8 de ces céréales pleines de bienfaits !

L’avoine

Autrefois en France l’avoine était essentiellement destiné à l’alimentation des chevaux. Les choses ont bien changé ces dernières années puisque cette plante fait partie des aliments phares d’une alimentation saine.

Grâce à sa concentration en acides aminés l’avoine participe à l’élimination des toxines de notre organisme.

Ses fibres permettent quant à elle une bonne digestion et participent à l’équilibre de la flore intestinale. Cette céréale contient aussi du bêta-glucane qui aide à réguler la glycémie et le taux de cholestérol sanguin.

L’avoine est riche en protéines (15g pour 100g) et contient également du phosphore et du manganèse.

Elle peut être consommée sous forme de flocons, de farine ou de lait.

Gluten : L’avoine ne contient pas de gluten mais est souvent en contact avec des céréales contenant du gluten lors de sa production.

L’orge

De part sa forme, l’orge ressemble beaucoup au blé. Tout comme l’avoine il contient du bêta-glucane qui aide à réguler la glycémie ainsi que le taux de cholestérol. Il participe aussi à l’équilibre de la flore intestinale.

L’orge contient des vitamines du groupe B, du sélénium, du phosphore, du fer, du zinc, du cuivre et du magnésium.

L’orge « perlé » qui est poli contient moins de fibres, de vitamines et de minéraux que l’orge « mondé » qui est juste débarrassé de son enveloppe de cellulose non consommable.

L’orge peut être consommé sous forme de farine et de flocons mais aussi sous forme de jus, très riche en micro-nutriments et en enzymes, notamment en vitamine B9 et en antioxydants.

Gluten : L’orge contient du gluten.

Le millet

Cette céréale très consommée en Asie et en Afrique est encore peu consommée en France. Mais les choses sont peu à peu en train de changer.

En effet en raison de son importante teneur en protéines (10%) et de sa richesse en magnésium (120mg pour 100g) le millet s’avère très intéressant d’un point de vue nutritionnel. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est tant consommée dans certaines parties du monde, notamment les plus pauvres.

Le millet contient aussi des fibres, du fer et du phosphore.

Il peut être cuisiné à la vapeur, ajouté aux soupes ou remplacer une partie de la farine de blé (50% farine de blé – 50% farine de millet) dans la préparation de gâteaux.

Gluten : Le millet ne contient pas de gluten.

Le seigle

Cette céréale sans gluten encore peu présente dans nos assiettes est une alliée de choix d’une alimentation saine.

Le seigle est riche en fibres (16g pour 100g) et tout comme l’avoine et l’orge contient du bêta-glucane, qui régule le taux de sucre et le taux de cholestérol sanguin. Il participe aussi à l’équilibre de la flore intestinale.

Cette céréale est une bonne source de manganèse, de sélénium, de vitamine B, de potassium et de phosphore.

Le seigle est à éviter en cas de syndrome de l’intestin irritable car il peut être irritant.

Gluten : le seigle contient du gluten

Le kamut

Ce blé ancien utilisé depuis la préhistoire est très riche en protéines. Il en contient 20 à 40% de plus que le blé tendre. Il est aussi plus riche en acides aminés essentiels et en acides gras saturés.

Le kamut est riche en sélénium, en magnésium et en zinc.

Il peut être consommé cuit à l’eau ou sous forme de graines germées.

Gluten : le kamut contient du gluten

Le quinoa

Le quinoa n’est pas une céréale mais une plante qui fait partie de la famille des betteraves et des épinards.

Il est très riche en fibres, en antioxydants, en vitamines et en minéraux.

Le quinoa est aussi très riche en protéines avec 15g de protéines pour 100g ce qui en fait un aliment intéressant pour les personnes végétariennes ou végétaliennes.

Il est préférable de rincer le quinoa à l’eau avant de le cuire.

Gluten : Le quinoa ne contient pas de gluten

L’épeautre

On distingue le petit épeautre du grand épeautre. Le premier est très tendre alors que les grains du second restent fermes, même après cuisson.

L’épeautre est très riche en antioxydants, en protéines (15%) et en fibres.

L’épeautre se cuisine presque comme du blé et se trouve sous différentes formes : farine, semoule, flocons, etc..

Gluten : L’épeautre contient du gluten mais semble assez bien toléré par les personnes sensibles au gluten. En revanche il ne doit pas être consommé par les personnes intolérantes au gluten.

Le sarrasin

Le sarrasin n’est pas une céréale au sens stricte du terme puisqu’il fait partie de la même famille que la rhubarbe ou l’oseille.

Il est riche en protéines, en fibres, en cuivre et en magnésium. Il est aussi très riche en antioxydants.

Les grains du sarrasin peuvent être consommés entiers, concassés ou en farine dans des recettes de pains ou de crêpes.

Le sarrasin peut être allergisant chez certaines personnes.

Gluten : Le sarrasin ne contient pas de gluten.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés