Les principaux ingrédients à éviter dans les cosmétiques

Même si des efforts ont été fait par les fabricants ces dernières années pour supprimer l’utilisation d’ingrédients dangereux pour la santé comme les parabènes de certains cosmétiques, de nombreux ingrédients néfastes pour notre santé sont encore présent dans de nombreux produits que nous utilisons au quotidien.  

Afin de vous aider à voir plus clair lors de vos achats nous avons listé les substances à éviter en priorité, surtout chez les enfants de moins de 3 ans, afin de ne consommer que des produits de beauté sains

Ammonium Lauryl Sulfate et Sodium Lauryl Sulfate

Ce sont des tensioactifs souvent présents dans les shampooing et gels douche. Ce sont des agents lavants et moussants d’origine naturel, ce qui fait qu’ils sont autorisés dans les cosmétiques bio. Néanmoins ces actifs sont irritants pour la peau surtout chez les enfants et sont peu biodégradables. Plus globalement il convient d’éviter les cosmétiques qui contiennent des « Sulfates ».

Benzophenone-1,  Benzophenone-3 et Ethylhexyl Methoxycinnamate

Ce sont des filtres anti UV synthétiques qu’on trouve dans les crèmes solaires non bio. Ils servent aussi à protéger les colorants de certaines formules de la décoloration dû au soleil dans les vernis à ongles ou les crèmes de jour par exemple. Ces ingrédients sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Preuve de leur toxicité, la concentration maximale en Benzophenone-3 a été ramené de 10 à 6% dans les cosmétiques en 2017.

BHA et BHT

Le BHA et le BHT sont des antioxydants synthétiques qui évitent le rancissement des huiles végétales et des parfums. On retrouve ces ingrédients dans les baumes pour les lèvres, les crèmes pour le visage, certains savons, le maquillage, les gels douches, les gels de rasage ou encore les déodorants. Le BHA et le BHT ne sont pas complétement éliminés par l’organisme et peuvent induire des perturbations et des dysfonctionnements au niveau de différents organes.  Ces substances sont aussi accusées d’être des perturbateurs endocriniens et de favoriser le développement de tumeurs cancéreuses déjà existantes. Le BHA et le BHT sont aussi toxiques pour l’environnement puisque faiblement biodégradable. Ces molécules ne sont pas autorisées dans les produits labellisés bio.

Butylparaben, Potassium Butylparaben ou Sodium Bultiparaben

Ces ingrédients sont des conservateurs synthétiques qui empêchent le développement de micro-organismes dans les produits cosmétiques contenant de l’eau. Ils sont allergisants, sont considérés comme des perturbateurs endocriniens et seraient cancérigènes. Les parabènes les plus dangereux ont été retiré de la liste des ingrédients autorisés en cosmétique depuis 2014 mais remplacés par d’autres ingrédients qui seraient eux aussi très toxiques. Les parabènes ne sont pas autorisés dans les produits labellisés bio.

Cyclopentasiloxane, Cyclotetrasiloxane et Cyclomethicone

Derrière ces noms barbares se cachent des composés siliconés présents dans de nombreux cosmétiques. Ils confèrent élasticité et souplesse à la peau et aux cheveux et permettent aux produits d’avoir un effet immédiat. Ces composés sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens et d’être potentiellement cancérigènes. De plus ils sont très difficilement biodégradables. Ces ingrédients ne sont pas autorisés dans les produits labellisés bio.

Méthylisothiazolinone

La méthylisothiazolinone est un conservateur qui élimine les micro-organismes dans les cosmétiques qui contiennent de l’eau. Il est très allergisant et est susceptible de causer de l’eczéma. Depuis février 2017 ce conservateur est interdit dans les cosmétiques qui ne se rincent pas mais restent présent dans certains gels douches par exemple. Ce conservateur n’est pas autorisé dans les produits labellisés bio.

Phenoxyethanol

Le phenoxyethanol est un conservateur synthétique issu de la distillation de composés issus du pétrole. Il est présent dans de nombreux produits cosmétiques utilisés au quotidien comme les crèmes de jour, les démaquillants et même certains produits pour bébés. Ce conservateur est suspecté d’être un perturbateur endocrinien et d’être cancérigène chez l’homme. Il est aussi allergisant. Ce conservateur n’est pas autorisé dans les produits labellisés bio.

P-phenylenediamine

Le p-phenylenediamine est un colorant synthétique présent dans certaines colorations capillaires ainsi que dans les tatouages éphémères. Il est accusé d’être allergisant. Ce colorant n’est pas autorisé dans les produits labellisés bio.

Triclosan

Le triclosan est un conservateur présent dans de nombreux cosmétiques comme les dentifrices, les déodorants ou les gels nettoyants intime. Il est accusé d’être un perturbateur endocrinien sur les hormones œstrogènes mais aussi sur la fonction thyroïdienne. L’Union Européenne a classifié cet ingrédient comme très irritant et très polluant. Le triclosan est aussi accusé de favoriser la résistance aux antibiotiques. Ce conservateur n’est pas autorisé dans les produits labellisés bio.

Même si certains ingrédients listés ci-dessus sont autorisés dans les produits bio, privilégiez ces produits permet d’éviter la majorité des substances potentiellement dangereuses pour notre santé.

Enfin privilégiez les produits avec les listes d’ingrédients les plus courtes possibles.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés