Nos astuces pour un déodorant 100% naturel

Sels d’aluminium et autres composés chimiques sont souvent présents en grande quantité dans nos déodorants. Pourtant nous appliquons pour la plupart du déodorant tous les jours sur nos aisselles, parfois après le rasage ou l’épilation, à des moments où la pénétration des molécules toxiques est très importante.

Il existe sur le marché deux types de déodorants : les déodorants classiques et les déodorants anti-transpirant. Si les premiers ne vont faire que lutter contre les mauvaises odeurs les seconds bloquent la transpiration. Pour bloquer cette transpiration les fabricants insèrent la plupart du temps des sels d’aluminium dans les formules.  Or ces sels d’aluminium seraient selon plusieurs études susceptibles d’entraîner diverses maladies comme le cancer du sein.

Des alternatives naturelles peuvent se révéler intéressantes au premier abord comme la pierre d’alun. Cependant même si elle est naturelle elle contient un sel double d’aluminium et de potassium et s’avère donc potentiellement toxique pour notre organisme.

Alors quelles sont les alternatives pour lutter contre les mauvaises odeurs sans danger ?

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude alimentaire est un excellent déodorant naturel. Il empêche les bactéries de se développer et aide ainsi à lutter contre les mauvaises odeurs. Pour l’appliquer il suffit de mettre un peu de poudre au creux de sa main et de tapoter les aisselles. L’idéal est d’appliquer le bicarbonate directement au sortir de la douche afin que la poudre tienne mieux et de l’appliquer au-dessus d’un lavabo. Essuyez le surplus avec une serviette afin d’éviter que les résidus ne viennent tacher vos vêtements.

Le bicarbonate de soude ne bloque pas la transpiration mais possède tout de même un effet asséchant qui, dans la plupart des cas, limite la transpiration.

Contrairement à un déodorant classique le bicarbonate de soude ne possède pas d’odeur, et ne conviendra donc peut être pas à ceux qui n’aiment que les déodorants parfumés. Il est à l’inverse intéressant pour ceux qui ne veulent pas que le déodorant prenne le pas sur l’odeur de leur parfum.

Le citron vert

Le jus de citron vert est aussi un excellent déodorant puisqu’il contribue à réduire la sudation et limite l’apparition des mauvaises odeurs provoquées par les bactéries qui se développent à la surface de notre peau.

Il est très simple à utiliser puisqu’il suffit de couper un citron en deux et de l’appliquer chaque matin sous vos aisselles.

Il est préférable d’éviter de se raser juste avant l’application du citron et de stopper son utilisation en cas d’irritation.

L’huile de coco

L’huile de coco permet de fabriquer chez soi un déodorant 100% naturel qui s’avèrera en plus très économique.

L’huile de coco possède des propriétés anti bactériennes très intéressantes et possède en plus l’avantage de se solidifier en dessous de 25°C ce qui permet d’avoir une consistance solide plus facile à appliquer lorsqu’on s’en sert comme déodorant.

Seuls quelques ingrédients suffisent : de l’huile de coco, du bicarbonate de soude, de la fécule de maïs et quelques huiles essentielles comme de l’huile essentielle de lavande fine biologique.

Pour fabriquer 20g de déodorant il vous faut :

-8g de bicarbonate de soude

-10g d’huile de coco

-5g de fécule de maïs

-4 gouttes d’huile essentielle

Désinfectez tout d’abord tous les ustensiles. Ensuite faite fondre l’huile de coco au bain marie puis ajoutez la fécule de maïs, le bicarbonate de soude et l’huile essentielle tout en mélangeant avec un mini fouet ou une fourchette jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Versez ensuite le mélange dans un pot et placez-le quelques heures au réfrigérateur.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés