Quel est le rôle d'une doula pendant la grossesse ?

Une doula n’est ni un médecin ni une sage-femme mais de plus en plus de femmes font appel à elle pour mieux vivre leur grossesse. Mais que fait-elle réellement et en quoi peut-elle vous aider à mieux vivre votre grossesse et votre accouchement ?

Le doula a pour rôle d’accompagner les futures mamans tout au long de leur grossesse et de leur accouchement. Elle suit aussi le bébé et la maman lors des premiers mois suivant l’accouchement.

La signification du mot « doula » est assez effrayante puisqu’elle vient du grec ancien et voulait dire à cette époque « esclave ». Les doulas n’étaient alors que des femmes qui aidaient les femmes à accoucher.

Aujourd’hui, les doulas permettent aux femmes d’avoir une personne référente durant toute leur grossesse. En effet, il est assez rare de connaître en amont la sage-femme qui va accompagner l’accouchement ce qui peut-être assez angoissant.

L’accompagnement de la doula en détails

Les doulas accompagnent les femmes dans une multitudes de choses. Les accompagnements proposés peuvent varier suivant les doulas.

En général une doula :

- Accompagne et soutient sur le plan émotionnel, humain et pratique

- Ecoute la femme dans la confiance et le respect 

- Mets en lien la future maman avec des associations ou d’autres parents. Elle peut aussi conseiller des livres ou d’autres ressources qu’elle juge intéressante.  

-Partage et transmets son expérience et les informations qu’elle juge utile. Elle a en effet souvent suivi de nombreuses femmes ce qui lui permet d’apporter un certain nombre d’informations à une femme n’ayant jamais eu d’enfant par exemple. Elle peut donner des conseils pour lutter contre les douleurs lors de l’accouchement ou pour se préparer aux premiers jours avec bébé.

-Participe à l’organisation d’une fête pré-accouchement avec les proches

-Conseille lors de l’allaitement afin que celui-ci se passe au mieux.

 

Combien coûte une doula ?

Le tarif va dépendre du nombre de visites de la doula mais aussi de sa présence ou non lors de l’accouchement. En moyenne, se faire accompagner par une doula coûte entre 350 et 600€. Une visite unique coûte entre 40 et 70€. Les tarifs sont libres et le prix peut donc varier sensiblement selon les doulas.

 

Comment choisir sa doula ?

Tout le monde peut se décréter doula du jour au lendemain. Il faut donc être vigilant lors du choix de cette dernière. De plus, difficile d’avoir des garanties sur les conseils que les doulas peuvent donner.

Le mieux est de vous tourner vers une doula qui vous a été recommandé. Soyez attentif à la formation qu’elle a effectuée. Les formations pour devenir doula sont encore peu nombreuses. La formation la plus reconnue est celle proposée par l’Institut de Formations de Doulas de France. Celle-ci se compose de 26 jours de formation.

Evitez de faire appel à une doula ayant suivi une formation en ligne.

 

Pourquoi les doulas sont-elles encore si peu connues ?

Les doulas sont plutôt nombreuses dans les pays anglo-saxons mais se font encore très rares en France.  Ce n’est d’ailleurs qu’en 2011 que le mot doula fut introduit dans le dictionnaire français.

Peu de femmes font appel à une doula en France d’une part parce que la profession est encore très peu répandue et d’autres part car il est parfois difficile d’identifier ce que cette personne peut apporter.

De plus, la majorité du corps médical s’oppose à ce type d’accompagnement qu’il juge dangereux. Selon certains médecins, ces femmes n’ont pas les compétences nécessaires afin d’accompagner physiquement ou psychologiquement les femmes. Il est vrai que la formation est très courte, souvent moins d’un mois, et ne permet d’apprendre que quelques rudiments non suffisants pour accompagner pleinement les femmes du début de leur grossesse au premier anniversaire de l’enfant.

 

Quand se faire accompagner par une doula ?

L’accompagnement d’une doula est particulièrement utile si vous choisissez d’accoucher de façon un peu particulière, chez vous par exemple. La doula s’avère aussi intéressante dans le cas d’une première grossesse en particulier si vous n’avez pas dans votre entourage de personnes ayant déjà été enceinte et susceptibles de vous donner des informations ou des retours d’expérience.

Si vous avez une grossesse à risque où vous êtes très suivi médicalement, l’accompagnement sera souvent de moindre intérêt.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés