Quels fruits et légumes consommer bio en priorité ?

Alors oui bien sûr idéalement il ne faudrait consommer que des fruits et légumes bio. Mais au niveau du budget cela coince très souvent et il faut alors établir des priorités. Mais quels fruits et légumes faut-il réellement consommer bio? 

Des fruits et légumes de qualité au meilleur prix

Tout d’abord il faut savoir que prix des fruits et légumes varie en fonction des saisons mais aussi en fonction des lieux de distribution.

Acheter directement au producteur revient toujours moins cher que de se rendre dans un magasin bio. C’est d’autant plus vrai en province où le prix de certains fruits et légumes locaux peut se révéler particulièrement dérisoire (c’est beaucoup moins le cas dans les marchés bio parisiens). Les AMAP ou des entreprises comme La Ruche qui dit Oui permettent aussi d’acheter directement aux producteurs locaux.

Les fruits et légumes à choisir bio en priorité

Plus un fruit ou un légume a la peau fine et plus les pesticides sont susceptibles de s’introduire à l’intérieur. C’est le cas par exemple des nectarines et des pêches dont la chair est souvent très chargée en pesticides.

A l’inverse pour des fruits et légumes à la peau très épaisse comme l’avocat, la banane ou le melon le choix du bio est moins primordial.

Certains fruits et légumes sont aussi plus fragiles et plus susceptibles d’être atteints de maladies. Ils sont alors plus souvent traités aux pesticides (c’est le cas de la pomme de terre par exemple).

Les fruits à acheter prioritairement bio sont :

-Fraises (100% des fraises non bio espagnoles contiennent des résidus de pesticides).

-Nectarines (la DGCCRF a mis en évidence la présence de pesticides dans 74% des fruits testés).

-Pommes (ce fruit reçoit en moyenne 35.1 traitements chimiques par an).

-Pêches

-Poires (74% des poires contiennent des pesticides et 10% des perturbateurs endocriniens selon une étude de la Pan Europe)

-Cerises (87.7% des fruits testés par l’ONG Générations Futures contenait des pesticides).

-Raisin (89% des fruits testés par l’ONG Générations Futures contenait des pesticides).  

-Tomates (45% des fruits contiennent des pesticides selon une étude de la Pan Europe).

Les légumes à acheter prioritairement bio sont :

-Epinards (ils subissent de nombreux traitements tout au long de leur croissance)

-Céleri (84.6% des légumes testés par l’ONG Générations Futures contenait des pesticides).

-Poivron (les poivrons conventionnels sont très contaminés en pesticides et insecticides).

-Pommes de terre (très fragile, la pomme de terre est traitée de nombreuse fois tout au long de la croissance ce qui est d’autant plus problématique que sa peau est très fine).

-Endives (72.7% des légumes testés par l’ONG Génération Futures contenait des pesticides).

A l’inverse les fruits qui peuvent être acheté non bio sont :

-Banane

-Avocat

-Papaye

-Ananas

-Mangue

-Melon

-Kiwi

-Pastèque

Les légumes qui peuvent être acheté non bio sont :

-Asperge

-Aubergine

-Brocoli

-Champignon

-Maïs

-Oignon

-Patate douce

-Petit pois

Quels fruits et légumes consommer bio

Le petit + : Comment sont contrôlés les produits bio cultivés en dehors de l’Europe.

Le bio non européen est souvent décrié et on se demande qui contrôle que les produits soient bien biologiques ? Est-ce le pays producteur (ce qui laisse la porte ouverte à de nombreux abus) ? L’Europe ?

En réalité les produits exportés de l’extérieur de l’Europe sont certifiés par l’un des six organismes de certification international (comme Ecocert ou Bureau Veritas). Ces derniers appliquent un ensemble de règles et de contrôle que l’Union Européenne a reconnu comme équivalents à ses propres règles en matière de production biologique. 14 pays font exception à cette règle, l’Union Européenne reconnaissant directement que les règles de production bio et les systèmes de contrôle de ces pays sont équivalents aux siennes. Ces pays sont la Norvège, le Japon, l’Argentine, la Tunisie, l’Australie, le Canada, le Costa Rica, l’Inde, Israël, la Nouvelle Zélande, la République de Corée et la Suisse, les Etats-Unis et l’Islande.  

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés