S'aimer soi-même pour être heureux

Sans même se regarder dans le miroir on est convaincu d’avoir une multitude de défauts. Des seins trop petits ou un ventre pas assez ferme :  personne ne nous fait remarquer ces petits détails mais pourtant ils ont le don de mettre à mal notre confiance en nous au quotidien. Pour essayer de vivre chaque jour avec ce qui nous dérange on triche comme on peut : on applique du maquillage ou on porte des vêtements amples afin de se sentir un minimum à la hauteur.

C’est comme cela qu’on ne convainc que nous ne sommes pas parfaits et que nous devons absolument changer. Et si on arrivait à se convaincre qu’on avait tort de penser cela ?

Mais comment passer outre cette petite voix intérieure qui nous dit que nous ne sommes pas parfaits et apprendre à s’aimer tel que nous sommes ?

S’aimer soi même et non attendre d’être aimé

Attendre que l’autre nous aime pour s’aimer c’est être toujours dans l’attente et dépendre de ce que va dire ou penser l’autre. On entend souvent que pour aimer l’autre il faut s’aimer soi-même. Cela semble logique et pourtant nous sommes peu à appliquer cette maxime. Bien souvent nous voyons l’autre comme un pansement qui va permettre de panser nos blessures intérieures, nous apporter la confiance en nous qui nous manque ou nous rassurer sur notre physique. Mais en agissant comme cela nous somme dépendant de l’autre et s’il nous arrive de nous retrouver seule c’est tout notre confiance en nous qui s’effondre.  

Avoir de la gratitude pour soi

On a souvent du mal à se concentrer sur le positif. Il est donc important de prendre le temps de se poser et de réfléchir à ce pourquoi nous sommes reconnaissantes envers nous-mêmes, ce pourquoi nous nous disons merci. Cela peut être « merci de prendre soi de moi au quotidien » ou « merci d’avoir lu ce livre qui m’a tant bouleversé ». Nul besoin de chercher des choses exceptionnelles. Il ne s’agit pas de faire preuve de prétention mais de se rappeler nos points forts, nos capacités et nos singularités.

Prendre le temps de se regarder

On ne le fait que trop rarement de peur de se confronter à ce que nous n’aimons pas mais se regarder pendant plusieurs minutes dans la glace permet d’apprendre à s’aimer. Le but est de se regarder avec amour et de remercier ce corps qui nous porte et nous accompagne depuis notre naissance.

Être empathique avec les autres pour l’être avec soi-même

Être empathique avec soi-même c’est tout d’abord être empathique avec les autres. Comme nous avons tendance à penser que nous sommes moins dignes de mériter telle ou telle chose que les autres comment être empathique avec soi si on n’accepte pas les autres ?

Plus on est empathique avec l’autre et plus on le sera avec soi et donc plus on va s’aimer : c’est un véritable cercle vertueux.

A l’inverse si vous détestez vous aurez tendance à détester les autres aussi.

Prendre du temps pour soi

Au quotidien il est primordial de prendre du temps pour soi car comment s’aimer lorsqu’on se passe au second plan ? Faire une heure du yoga, avoir une alimentation saine, prendre le temps de lire sont autant de petites habitudes qui permettent de nous sentir importants et de sentir que nous méritons d’être aimé.

Faire le choix de s’aimer

Décider de s’aimer est un choix conscient qui consiste à s’accepter avec ses qualités mais aussi avec ses défauts. Accepter ses défauts c’est lever les freins qui nous empêche de faire tellement de choses, des choses qui pourraient nous rendre beaucoup plus heureuse et faire qu’on s’aime encore plus car on est fière de nous. Les moments où on réussit à accomplir des choses qu’on ne pensait pas possible sont ceux qui nous rendent le plus fier et qui boostent notre amour pour nous m’aime alors il serait dommage de ne pas faire ce choix de s’aimer.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés